Pages Jaunes élargit ses offres en exploitant le commerce digital

Depuis la saison d’été, les 200 salariés de Pages Jaunes qui travaillent pour le site établi à Roubaix avaient des occupations bien plus originales. Ils ne se contentent plus de mettre à jour un annuaire comportant des adresses et des numéros de téléphone. En effet, leur mission consiste désormais à inciter les professionnels à utiliser le Web comme outil efficace pour promouvoir leurs activités.

Selon George Boinot, le leader de Pages Jaunes, l’ère est actuellement à l’exploitation du monde digital. Les occupants des zones urbaines se servent d’Internet pour localiser une personne ou une entreprise en particulier. Les professionnels devront dans ce cas optimiser leur visibilité sur la toile pour atteindre leurs cibles. C’est dans ce cadre qu’interviennent les salariés à Roubaix. Ils deviennent des téléconseillers ayant pour mission de convaincre les restaurateurs, les artisans et tous les entrepreneurs, quelle que soit leur spécialité, à mettre en valeur leurs activités par l’ajout d’un contenu bien plus pertinent.

pages-jaunes-actualites

La filiale du Solocal Group est désormais devenue un concurrent direct du géant du Web Google. Elle développe une forte expertise en référencement web. Les arguments avancés par George Boinot pourront sans conteste convaincre les professionnels ayant déjà intégré Pages Jaunes. Selon ses propos, on peut gagner plus en investissant peu.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *